X

La culture à Bon Secours

La culture à Bon Secours
La culture à Bon Secours

L'éducation artistique et culturelle fait partie des piliers du projet d’établissement de Notre Dame de Bon Secours. Les élèves et les étudiants sont accompagnés dans la construction de leur parcours à l'éducation artistique et culturelle (PEAC). Parcours jalonnés de divers actions, événements et projets à visées culturelle, pédagogique et éducative.


LES JOURNEES : DU GRAND ORAL A L'ORALITE

Dans la semaine du 11 au 15 avril 2022, le lycée Notre Dame de Bon secours (Perpignan), par le biais de ses deux référents Culture, fera intervenir des professionnels de la voix et de la parole (du théâtre, du conte, du chant). Interventions qui auront lieu dans la salle polyvalente du lycée ainsi que dans les locaux du Théâtre des Possibles (31, rue des Romarins à Perpignan). Cet événement à visées pédagogique (préparation à une épreuve du baccalauréat) et culturelle (en cohérence avec le parcours d'éducation artistique et culturelle -PEAC-) est financé par l'APEL et l'OGEC du lycée.

L'objectif des trois journées « Du Grand Oral à l’oralité » : "donner des "billes" aux élèves de Terminale. L'épreuve dite du Grand Oral est pour la plupart d'entre eux une épreuve quasiment inédite. Les classes de Terminale bénéficieront donc des conseils de professionnels aguerris (2h par classe) sous forme d’ateliers : travail sur la posture, sur la voix -puissance, débit, respiration- et sur la communication non verbale, entre autres. Chaque atelier sera différent car chaque intervenant, selon sa discipline, est libre de construire le contenu de l’atelier qu’il conduit. Les référents Culture, tous deux professeurs documentalistes, ont fixé au préalable les objectifs attendus qui paraissent incontournables avec ces professionnels. Ces journées seront aussi une occasion unique de communiquer avec des professionnels du spectacle.


Les Arts plastiques contribuent à la formation générale des élèves. Les arts plastiques sont un enseignement intégrateur et équilibré des diverses dimensions d'une formation artistique à l'École.

Le cinéma occupe une place privilégiée à Bon Secours, c'est un marqueur fort de son identité. La culture cinématographique, en mêlant les références, est une porte d’entrée vers les disciplines enseignées. Réalisation de court-métrages, participation à des festivals comme Confrontation (Perpignan), Cinémed (Montpellier), Lumière (Lyon) rythment la vie des lycéens. Les rencontres avec des professionnels du cinéma (acteurs, réalisateurs, chefs opérateurs…)  apportent de surcroît une approche esthétique indispensable à la formation sensible des jeunes lycéens.

Le théâtre est un art très bien représenté au lycée. Entre les représentations auxquelles les élèves assistent et leur participation à la conception et à la finalisation d’une pièce, de nombreuses occasions s’offrent. Partenariat avec le lycée français de Barcelone, spectacles au théâtre de l’Archipel sont des exemples parmi d’autres. 

Visa pour l’Image. Les visite d’exposition et les rencontres avec des photoreporters sont des moments marquants pour les adolescents. Des expositions sont aussi conçues par les élèves, en lien avec les programmes scolaires. Elles sensibilisent, informent, suscitent des réactions.  

Culture scientifique et technique. Les adolescents qui le souhaitent peuvent aussi préparer les concours « Kangourou » ou les « Olympiades » ... une approche dynamique et ludique des mathématiques et des sciences. Accompagnés de leurs professeurs, ils obtiennent de beaux résultats.

Les voyages et les échanges scolaires. Ralentis par la crise sanitaire, ils seront prochainement relancés.

Les événements ponctuels. Le service « Animation » est un appui logistique propre au lycée, qui accompagne la Maison des Lycéens et des projets portés par des professeurs. « Bon Secours a un incroyable Talent », soirée durant laquelle les jeunes s’expriment artistiquement, est un moment magique durant lesquels les Arts se mêlent.   


De belles aventures culturelles se vivent cette année, d’autres sont à venir, chaque adolescent portant en lui une créativité qui ne demande qu’à s’exprimer.


Deux référents Culture sont nommés pour assurer le lien entre les autorités officielles (Région, Académie, DAAC, Ministère de la Culture) et l'établissement. Ils sont tous les deux professeurs documentalistes : Philippe Grillot, Audrey Tourné.